Gouvernance

Contrairement aux coopératives dites « de façades » téléguidées par certains promoteurs industriels, nos coopératrices/eurs ont un véritable pouvoir décisionnel.

Le pouvoir de décision démocratique des coopératives, comme Lucéole scrl, est exercé à travers ses deux organes de décision, l’Assemblée Générale et son Conseil d’Administration.

  1. L'assemblée Générale (AG)


    L’AG regroupe tous les coopératrices/eurs. Dans une coopérative citoyenne agréée les conditions suivantes de gestion et de gouvernance doivent être respectées :

    • chaque coopératrice/eur a droit à une voix lors de l’AG, quel que soit le nombre de parts du capital qu’elle/il détient ;
    • l’adhésion se fait sur base volontaire et est ouverte sans discrimination fondée sur le sexe, l’origine sociale, la race, l’allégeance politique ou la religion ;
    • le dividende annuel est limité à 6% de la valeur des parts ;
    • la coopérative doit proposer des services ou ristournes au bénéfice de ses membres.

    Lors de l’AG, les coopératrices/eurs :

    • approuvent les comptes ;
    • votent les décisions importantes ;
    • élisent les administrateurs ;
    • décident de l’affectation des bénéfices en vue de rémunérer modérément le capital investi (dividendes) et d’investir dans le développement de projets servant la réalisation de l’objet social de la coopérative.
    • Pour en savoir plus, lisez les modalités d’exercice du pouvoir de décision au sein des coopératives à responsabilité limitée.

  2. Le Conseil d'Administration (CA)


    La coopérative est administrée par un CA composé de sept membres au moins et de neuf membres au maximum, possédant la qualité de coopératrices/eurs. Ils sont élus par l’Assemblée Générale pour un mandat de 4 ans qu’ils exercent bénévolement sans aucune rémunération ou autre compensation financière. Ils ne peuvent en outre exercer aucun mandat politique ou tout autre mandat public / privé qui serait en conflit d’intérêt avec la coopérative ou ses projets.

Lucéole souhaite impliquer les coopérateurs « non-administrateurs » dans le travail de réflexion de la coopérative.
A ce titre, des groupes de travail thématiques mixtes (administrateurs – coopérateurs) pourront être créés selon les besoins. Les coopérateurs peuvent y apporter leurs expériences, leurs compétences diverses pour développer les projets de Lucéole.

Cette citoyenneté participative valorise « l’intelligence collective » au sein de la coopérative.

Coexistence du Milan Royal et du Parc Eolien

Précarité sociale – Précarité énergétique et énergies renouvelables

Lucéole scrl - All rights reserved